Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Coronavirus ou l’autoritarisme hygiéniste (Le Monde libertaire)
Article mis en ligne le 16 mars 2020

par Odile • le 3 mars 2020
Coronavirus ou l’autoritarisme hygiéniste
Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4566

Un vent de panique souffle sur le monde. Un nouveau virus, le Coronavirus décimerait un peu partout les populations. Sa létalité serait supérieure à celle de la grippe saisonnière, etc ...
« Braves gens, surtout, sortez le moins possible. Protégez vous des autres avec un masque chirurgical. Ne les côtoyez plus, ne les frôlez plus, ne leur parlez plus … L’Autre devient votre pire ennemi … » Et j’en passe et des pires.
Devant ce discours alarmiste à dessein, il apparaît urgent de démêler la démagogie politicienne de la réalité. Citer quelques chiffres trouvés dans la presse de ce jour éclairera notre propos :

Contaminés dans le monde 92 000 population mondiale 7,7 milliards d’individus.
Dont :
- 80 151 en Chine population 1,5 milliard d’habitants.
- 204 en France population 65 766 723 habitants.
- 1694 en Italie population 60 012 810 habitants.
- 978 en Iran population 83 906 974 habitants.
- 86 aux États Unis population 333 281 090 habitants.

Contamination des pays limitrophes à la Chine :
- 5186 en Corée du Sud 51,85 millions d’habitants.
- 1 au Sri Lanka.
- 3 en Azerbaïdjan.
- 1 en Biélorussie.
- 1 au Cambodge.
- 1 au Népal.
- 1 en Afghanistan.
- 4 au Pakistan.
- 98 à Hong Kong.
- 106 à Singapour.
- 5 en Inde.
- 16 au Vietnam.
- 41 à Taïwan.
- 43 en Thaïlande.
- 256 au Japon.
- 1 au Luxembourg.

Il faut savoir aussi que 80 % des formes de COVID19 ( coronavirus ) sont mineures, 15 % sont de formes sévères et 5 % sont de formes graves.
Les personnes les plus exposées sont les très agées, les immuno-déprimées, les individus souffrant de pathologies chroniques ( insuffisance respiratoire , cardiaque , diabète principalement).

L’indice de létalité diminue en fonction des tranches d’âge :
- + de 80 ans = 14,8%
- 70-79 ans = 8 %
- 60-69 ans = + 3,6 %
- 50-59 ans = 1,3 %
- 40-49 ans = 0,4 %
- 10-39 ans = 0,2 %

Comparativement , la grippe saisonnière s’avère beaucoup plus meurtrière : 290 000 à 650 000 personnes en meurt dans le monde.

L’analyse de ces chiffres révèle quelques incohérences bien marquées comme le nombre de contaminés en France qui double toutes les 48 heures, alors que nous sommes très éloignés géographiquement du foyer primal et aussi le peu d’impact de cette « épidémie » sur les pays limitrophes de l’Empire du Milieu.
Les mesures prises pour endiguer la propagation du COVID19, dont certains dénient l’origine animale, se révèlent disproportionnées au regard de ce danger bien plus minime que les médias non indépendants nous présentent comme apocalyptique.
Les décisions liberticides se suivent et s’enchainent un peu partout sur la planète : Confinement dans les quartiers avec contrôles identitaires et appels à délation en Chine, repli frontalier de l’Europe avec renforcement des missions, entre autres, de Frontex, distribution de masques chirurgicaux dont l’efficacité est loin d’être démontrée …
En France, suite à un conseil des ministres Samedi 29 Février dédié au coronavirus et à sa décision d’imposer par le 49.3 sa réforme extrêmement controversée des retraites, le gouvernement annonçait toute une série de mesures préventives et surtout impactant nos libertés individuelles, destinées soi-disant à protéger la population de cette menace virale : lavages des mains répétitifs inappropriés, interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes en des lieux confinés, vifs conseils à la population de rester cloîtrée chez elle, de se distancer de son voisin dans les transports en commun d’au moins 1 mètre ( Ont-ils déjà emprunté le métro ces mauvais conseilleurs ? Pas sûr.).
A contrario, l’exécutif autorisait le déroulement de toutes les manifestations sportives, l’ouverture des hypermarchés en arguant que ces magasins ne sont que des lieux de passage. Le COVID19 ne prise pas le football et ne s’alimente qu’en circuit court...C’est bien connu.
Pour que cette propagande s’inscrive dans tous les esprits et qu’ils y adhèrent, les médias de tous poils sont mobilisés : émissions pluri-quotidiennes sur le sujet et certaines en boucle, appels de prudence sur un ton alarmiste réitérés de nombreuses fois dans la journée sur toutes les antennes de radio et de télévision.
Au final, ce que l’on observe, c’est un déploiement de forces considérable de la part de la classe dirigeante, y compris au nouveau planétaire, et plus particulièrement en France et en Italie, pour masquer et tenter de gommer le virage, autoritaire, policier, antisocial, de leurs différentes politiques destinées à appauvrir les populations, à les renforcer dans leurs pouvoirs et à instaurer une dictature financière mondialisée.
Pour cela, ils sont prêts à toutes les infamies, quitte à favoriser une psychose liée à cette épidémie pour effrayer le nombre de mécontents ,qui ne cesse de s’amplifier, afin que leur colère n’enraille pas ce plan de domination bien huilé.
Nous répétons ici que nous nous ne laisserons ni abuser ni intimider par ces procédés de basse fosse et poursuivrons notre combat pour l’avènement d’une société solidaire , égalitaire et autonome, même si notre détermination entraîne chez ces affameurs des épisodes de prurits de plus en plus fréquents.