Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Nationalisme arabe
Article mis en ligne le 18 octobre 2017
logo imprimer

Nationalisme arabe : que ce soit sous la forme du nassérisme, du baasisme ou de la Jamahiriya libyenne, les potentialités « radicales » de cette idéologie ont toujours fasciné l’extrême droite et l’extrême gauche, même si les militants de ces courants ont, en principe, des motivations opposées. D’autant plus opposées, que les militants d’extrême droite, tout partisans qu’ils soient de certaines vertus de l’islam, de l’islamisme ou du nationalisme arabe, veulent généralement expulser les « Arabes » d’Europe et interdire toute immigration aux personnes originaires du Maghreb et du Machrek…. Selon N. Lebourg (op. cit.) si certains Etats arabes comme la Libye ou la Syrie, ou si l’OLP ont, pendant quelques années, entretenu des relations avec des groupuscules fascistes ou nazis en Europe, cela avait un « intérêt à peu près nul pour les mouvements et Etats du monde arabo-musulman ». Le seul avantage était, pour ces régimes attaqués par l’Occident, de faire croire à leur population qu’ils n’étaient pas totalement isolés à l’échelle internationale ou de se servir de ces groupuscules en cas de conflits militaires, comme ce fut le cas de l’Irak en 2003. Cette explication me semble valable pour les Etats, mais, pour des mouvements comme l’OLP, ces liens avec l’extrême droite trahissent des proximités idéologiques inquiétantes.

Extrait du n° 36/37 de Ni patrie ni frontières : "Extrême gauche, extrême droite : inventaire de la confusion"


Dans la même rubrique

0 | 5

Enquête et Débats
le 26 octobre 2017
par YC
Alterinfos
le 26 octobre 2017
par YC
Entre la Plume et l’enclume :
le 26 octobre 2017
par YC
Dazibaoueb
le 26 octobre 2017
par YC
"Sionistes" ?
le 26 octobre 2017
par YC


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2