Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Droits de l’homme et droits démocratiques
Article mis en ligne le 18 octobre 2017
logo imprimer

Cible favorite de l’extrême droite (selon les fascistes de Troisième Voie, l’universalisme égalitariste et matérialiste de l’idéologie des droits de l’homme suscite des « ethnocides ») ; de l’ultragauche ; d’intellectuels réacs (« la France est devenu l’hypermarché des droits de l’homme ») ; mais aussi des tiersmondistes de toute tendance, y compris des partisans de l’islam politique.

Toute critique des droits démocratiques doit donc être soigneusement décryptée, au regard du projet politique qui la sous-tend. La dénonciation de l’idéologie des droits de l’homme est parfaitement justifiée quand cette idéologie sert à camoufler une intervention militaire occidentale en Irak, en Libye ou en Afghanistan. Par contre, la critique des droits de l’homme (droits qualifiés d’occidentaux, eurocentristes, sexistes, colonialistes, racistes, etc.) est sujette à caution quand la véritable intention est de justifier un régime théocratique, d’imposer la domination d’une religion, ou de défendre des valeurs et des traditions « autochtones » sexistes, patriarcales, ou profondément contraires aux libertés individuelles.

Extrait du n° 36/37 de Ni patrie ni frontières : "Extrême gauche, extrême droite : inventaire de la confusion"


Dans la même rubrique

0 | 5

Enquête et Débats
le 26 octobre 2017
par YC
Alterinfos
le 26 octobre 2017
par YC
Entre la Plume et l’enclume :
le 26 octobre 2017
par YC
Dazibaoueb
le 26 octobre 2017
par YC
"Sionistes" ?
le 26 octobre 2017
par YC


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11