Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
| fr
| en
Joao Bernardo : Nazisme et nature (2007)
Article mis en ligne le 28 avril 2017
logo imprimer

L’affirmation selon laquelle « le national-socialisme n’est rien d’autre que de la biologie appliquée » était courante parmi les nazis. Elle est due à l’eugéniste Fritz Lenz, qui la formula en 1931, et aussitôt cette expression se diffusa très largement, notamment grâce à Rudolf Hess. Mais l’origine de cette conception remonte au célèbre biologiste Ernst Haeckel, qui affirma que « la politique est de la biologie appliquée ».
Cette définition de la politique correspondait exactement aux préoccupations des eugénistes. « L’histoire de notre science est étroitement liée à l’histoire allemande la plus récente », écrivit, sous le Troisième Reich, Otmar von Verschuer, l’un des principaux représentants du mouvement eugéniste, qui, en 1935, fut nommé à la tête de l’Institut de biologie héréditaire et d’hygiène raciale de l’université de Francfort et qui prit la direction « scientifique » de la politique raciale en 1942. « Le chef de l’empire ethnique allemand est le premier homme d’État à avoir recours aux données de la biologie héréditaire et de l’eugénisme en tant que principe directeur de la direction d’un Etat. »




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11