Nestor Makhno : l’homme et le mythe (par Paul Avrich)
Article mis en ligne le 11 avril 2022

Nestor Ivanovich Makhno, le chef anarchiste de partisans, est l’une des figures les plus hautes en couleur et héroïques de la révolution et de la guerre civile russes. Son mouvement en Ukraine représente l’une des rares occasions dans l’histoire où les anarchistes ont contrôlé un vaste territoire pendant une période prolongée. Pendant plus d’un an, il fut plus puissant dans la steppe que Trotsky ou Denikine . Chef militaire né, il combattit simultanément sur plusieurs fronts, s’opposant aux Rouges et aux Blancs, aux envahisseurs autrichiens et aux nationalistes ukrainiens, sans parler des innombrables bandes d’irréguliers qui traversaient et retraversaient la steppe en quête de pillage et de butin. Selon Victor Serge, il était un « stratège-né », dont l’armée de paysans possédait une « capacité d’organisation et de combat véritablement épique ». Emma Goldman l’a appelé « la figure la plus pittoresque et la plus vitale mise en avant par la révolution dans le Sud ».