João Bernardo « Ils ne savaient pas encore qu’ils étaient fascistes » (I)
Article mis en ligne le 27 juillet 2021

1. Corradini et les syndicalistes révolutionnaires

Le génie de Corradini fut que, partant de la droite, il comprit qu’il fallait la renouveler politiquement en utilisant pour cela le prolétariat. C’est là que réside la substance même du fascisme.

Filippo Corridoni et d’autres syndicalistes révolutionnaires manifestent en faveur de l’intervention de l’Italie dans la première guerre mondiale.