Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
4-5 : Sommaire (2003)
Article mis en ligne le 28 avril 2017
dernière modification le 30 avril 2017
logo imprimer

Présentation

Ce numéro double compte presque 240 pages (d’où l’augmentation de son prix) et est divisé en deux grandes parties.

La première partie aborde la question du nationalisme et du cadre de la lutte des classes, sous des angles très différents. Joao Bernardo nous offre une analyse économico-politique originale des fonctions de l’Etat sous le capitalisme, Philippe Bourrinet une étude historique de la question nationale en Yougoslavie, Loren Goldner se livre à une critique incisive de l’idéologie du multiculturalisme qui n’est pas sans lien avec la crise de l’étatisme, notamment en France, Santiago Parrano s’intéresse aux faiblesses de l’anarchisme face aux questions internationales et l’équipe de Temps critiques analyse comment les guerres ont évolué depuis un siècle et les problèmes nouveaux qu’elles posent aux révolutionnaires. Clive Bradley, quant à lui, avance quelques hypothèses (très risquées) sur l’évolution de la situation irakienne. Colin Foster s’intéresse aux pseudo-théories sur le déclin américain et la rivalité euro-dollar.

La pensée anarchiste de Victor Serge offre un résumé simple et synthétique de l’histoire de l’anarchisme, même s’il ne contentera sans doute pas les libertaires.
Des JSU à la Résa d’Air France inaugure une série d’interviews de militants. Guy Fargette apporte Quelques précisions à propos de Huntington et de la politique étrangère américaine, en répondant à certaines questions sur son texte paru dans le dernier numéro. Le débat n’est pas clos.

Le courrier des lecteurs présente quelques réactions hostiles au texte d’Eric Krebers et Jan Tas publié dans le numéro précédent de cette revue. A contrario, plusieurs personnes ont manifesté leur accord avec ce texte, ou en tout cas, avec son objectif principal (clarifier certaines positions et faire le ménage dans les rangs des manifs d’extrême gauche(1)). Elles ont évidemment communiqué leur soutien de façon plus laconique (coups de téléphone, e-mails, etc.) et leurs opinions ne sont pas reproduites ici. Qu’elles en soient remerciées.

La seconde partie de ce numéro rassemble une série de tracts ou de textes sur les grèves d’avril-mai-juin 2003 et un texte du groupe Mouvement communiste sur ce qu’est véritablement la réduction du temps de travail aux usines Renault. Même s’il ne concerne pas la questions des retraites, ce dernier article nous a semblé avoir sa place dans ce numéro car il démontre que l’offensive patronale-étatique est multiforme mais vise à un seul objectif : diminuer les « coûts » de la force de travail par tous les moyens.

(1) Force est de constater que Nicolas Sarkozy s’est montré plus « radical » (en paroles) que l’extrême gauche puisqu’il a obligé celle-ci à faire le ménage dans les deux dernières manif « antiguerre » du mois de mars 2003 et à se démarquer beaucoup plus concrètement des slogans et pancartes antisémites qu’elle ne l’avait jamais fait jusqu’ici ! Un comble quand on sait que ledit ministre de l’Intérieur continue allégrement à expulser de France des dizaines de travailleurs immigrés, qu’il les oblige à faire des grèves de la faim au péril de leur vie, que certains membres de son gouvernement ainsi que le président de la République lui-même n’ont pas hésité dans le passé à surfer sur les vagues du racisme, à conclure des accords secrets ou publics avec le Front national, etc. Un comble aussi quand on sait que l’extrême gauche n’est globalement pas antisémite : elle a « simplement » tendance à flatter les préjugés populistes et nationalistes de toute une frange de la gauche tiers-mondiste et altermondialiste ! Il est à craindre que ses militants n’aient tiré aucune leçon politique de cet épisode lamentable.

Afin d’aborder la question du sionisme et de l’antisionisme plus en détail, le numéro 6 de Ni patrie ni frontières contiendra, sous réserve de changements, les textes suivants :
Werner Cohn : Victimes ou nouveaux Shylock ? L’évolution de la position des trotskystes face à la question juive et au sionisme.

Arlene Clemesha : Trotsky et la question juive.

Martin Thomas : Le marxisme et la question juive.

Stan Crooke : Les racines staliniennes de « l’antisionisme de gauche ».

Nestor Makhno : Aux juifs de tous pays et La makhnovitchina et l’antisémitisme.

Guy Ishak et Ella Goldman : Comment renforcer le mouvement de solidarité avec la Palestine en gagnant l’amitié des Juifs.

Ronald Creagh : L’horreur ethnocratique, trois questions sur le Moyen-Orient.

E. Krebbers et M. Schoenmaker : Pourquoi la campagne anti-AMI est potentiellement antisémite., etc.

Bonne lecture !
Sommaire

ETATS, NATIONS ET GUERRE

Santiago Parrano : Hors-jeu international et jeu internationaliste ………..6
Joao Bernardo : Etat Restreint, Etat Élargi et corporatisme (premier chapitre de Transnationalisation du capital et fragmentation du prolétariat
26
Colin Foster : Guerre contre l’Irak et conflit dollar-euro…………30
Temps critiques : L’unité guerre-paix dans le processus de totalisation du capital…………………..34
Philippe Bourrinet : La question nationale yougoslave……56
Loren Goldner : Multiculturalisme ou culture mondiale ?……… ….81

TEXTES CLASSIQUES

Victor Serge : La pensée anarchiste………….….95

ITINERAIRES MILITANTS (1)

Des JSU à Air France (première partie)……… ……….……110

LIMITES DE L’ANTISIONISME (3)

• Pour les naïfs et les sceptiques : photos de la presse hollandaise sur la manif antisioniste et antisémite d’Amsterdam du 19 juilet 2002``
• Bêtisiers sioniste et antisioniste.. — Misère de l’antisionisme. — A propos du livre de Finkelstein et de la crapuleuse expression de « Shoah Business »……………120
• Lettre ouverte à la CNT-Vignoles (29 mars 2003 ! Et réponse de ladite CNT ………………..123
• Manuel Abramowicz : La guerre des mots, le retour des nazis ?………….125
• Eric Krebbers et Jan Tas : Dix façons de lutter contre l’antisémitisme. Yves Coleman : Contre tous les nationalismes. — Pour l’internationalisme prolétarien. — Que se cache-t-il derrière le slogan de la « destruction » d’Israêl…………………..…..128
• Réactions de lecteurs aux textes sur l’antisémitisme et l’antisionisme parus dans le numéro précédent………………133
• Fédération anarchiste (Lyon) : Palestine : pour un fédéralisme internationaliste……137
Courrier des lecteurs et articles sur Ni patrie Ni frontières………………………………….…………140

DEBATS

Guy Fargette : Quelques précisions à propos de Huntington………...148

GREVES DE MAI-JUIN-2003
Yves Coleman : Quelques remarques sur les grèves d’avril-mai-juin 2003. — Des questions « oubliées » pendant le mouvement. — Quelques pistes. — Sur la « pédagogie » de la droite...154
A propos de la grève générale et des syndicats : quelques citations révélatrices …157
Yves Coleman : Grève générale et « trahisons ». Vrais débats, illusions et fausses polémiques….. 160
Convergences révolutionnaires (Fraction de LO) : Retraites. Halte à l’intoxication du gouvernement et du patronat…………………….165
Léon Trotsky : Les syndicats à l’époque de la décadence impérialiste (extraits)…………
Pour Lire Pas Lu : Vive la grève ! A bas le Parti de la Presse et de l’Argent …..171
Temps critiques :
— Retraites à vau-l’eau et vies par défaut. Contre le Capital : assaut (juin 2003)… 175
— Qualifier la grève pour catalyser les luttes (juillet 2003) ...…………………………………….....181
Véronique Héas : Chronique de la lutte pour le retrait des plans Fillon et Ferry. Extrait de Débat militant (courant de la LCR) …….187
Cercle de discussion de Paris : Grèves du printemps 2003. Que nous est-il arrivé ? …194
CNT-AIT : Un mouvement dans le brouillard ….196
Collectif socialiste révolutionnaire : Après les grèves : quel débouché politique ? ……197
Lutte ouvrière : Seule la riposte des travailleurs arrêtera l’offensive des possédants et de leur Etat (extrait de La lutte de classe) ……..199
Echanges et mouvements : Mai 2003 en France. Que dire aujourd’hui d’un mouvement social multiforme ? …….203

***

Mouvement communiste : Réduction du temps de travail = augmentation de l’exploitation. A propos de Renault-Flins ………………….216

***

A propos du n° 4-5

« Cette publication qui traduit et republie les textes susceptibles de nourrir la réflexion de la mouvance libertaire, et au-delà, aborde le thème du nationalisme (y compris la question des « limites de l’antisionisme » et revient sur les grèves du printemps 2003. » Le Monde diplomatique, septembre 2003

***

« Fidèle à son idée de départ, la revue exhume des textes totalement inaccessibles aux lecteurs francophones jusque-là (…). Une heureuse surprise : la présentation par Victor Serge de « La pensée anarchiste » (…) rigoureusement introuvable [depuis 1938]. » Dissidences n° 14-15, octobre 2003-janvier 2004

***

« Ni patrie ni frontières (…) propose des textes anciens et actuels, certains traduits, écrits par des auteurs libertaires et des divers courants d’ultragauche. Il cherche à faire naître le débat entre des individus qui souvent s’ignorent malgré la proximité de leurs idées. » Feuille d’infos du CIRA (Centre international de recherches sur l’anarchisme » n° 53, juillet-août 2004


Dans la même rubrique

0 | 5

58-59 Sommaire
le 30 avril 2017
par YC
56-57 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
54-55 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
52-53 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
50-51 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11