Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
João Bernardo : L’autre face du racisme - 4. Le mythe de l’eurocentrisme
Article mis en ligne le 1er octobre 2020
dernière modification le 3 octobre 2020

Les progrès que la classe ouvrière et la gauche ont réussi à initier et à soutenir sont dénigrés comme étant « eurocentristes » par ceux qui cultivent les identités.

Cette série sur « L’autre face du racisme » comprend cinq articles de João Bernardo publiés entre le 21 août et le 18 septembre 2020 sur le site lusophone Passa Palavra. Ils s’intitulent :

1. Le Tolstoï des Zoulous.
http://npnf.eu/spip.php?article783

2. Comment le ressentiment s’est substitué à l’histoire
http://npnf.eu/spip.php?article784

3. Ce sont les racistes qui ont créé les races
http://npnf.eu/spip.php?article785

4. Le mythe de l’eurocentrisme
http://npnf.eu/spip.php?article786

5. Le racisme serait-il inhérent au capitalisme ? »
http://npnf.eu/spip.php?article787

(Y.C., Ni patrie ni frontières.)