Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Loren Goldner : La fusion afro-indiano-anabaptiste. Les sources du radicalisme américain

« Voilà l’image, voilée, du pays angélique. » William Blake, America

J’aimerais faire miennes les considérations principales de l’article de Paul Buhle, et montrer qu’on peut y aboutir en utilisant un langage plus proche de celui de nombreux lecteurs de Against the current (Contre le courant), lecteurs qui comme moi ont grandi politiquement à l’intérieur de la tradition marxiste « immigrée » de l’Europe continentale.
Il y a dix ans, ou même cinq, je voyais la tradition révolutionnaire des Américains protestants, tradition visiblement religieuse par ses origines et ses accents, d’un œil très sceptique dans la mesure où j’en admettais même l’existence. A l’époque, c’est l’Europe avec les traditions apparemment solides de sa classe ouvrière qui semblait être la règle, et l’Amérique, où ces courants immigrés avaient eu finalement si peu d’impact, l’exception.

Article mis en ligne le 18 juin 2017
logo imprimer



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2