Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
A propos d’Emma Goldman
Article mis en ligne le 29 avril 2017
logo imprimer

EMMA GOLDMAN (1869-1940) est un per­son­nage de pre­mier plan de l’his­toire de l’anar­chisme et du fémin­isme. Née en Russie sous le tsa­risme, elle connaît dès son enfance les po-groms antisé­mites, la répr­ession san­glante contre les popu­lis­tes russes et tra­vaille à l’âge de 15 ans comme ouvrière, suite aux revers de for­tune de ses parents. Refusant le mariage que veut lui impo­ser son père, elle part à 16 ans aux États-Unis où elle épouse briè­vement un Américain, ce qui lui permet de s’établir dans le pays et d’être natu­ra­lisée. Révoltée par le procès truqué contre cinq anar-chis­tes, puis leur pen­dai­son, à Chicago, en 1887, après l’atten­tat à la bombe de Haymarket, elle s’inves­tit à fond dans le mou­ve­ment liber­taire local. Militante infa­ti­ga­ble, ora­trice talen­tueuse, elle sillonne les États-Unis pen­dant plus de vingt ans afin de réc­olter des fonds pour diver­ses causes et déf­endre ses idées. « Emma la Rouge », comme l’appelle la grande presse, combat pour le droit des femmes à l’égalité et à l’indép­end­ance. Elle aide les ouvrières dans leur lutte pour s’orga­ni­ser en syn­di­cats et obte­nir la journée de 8 heures.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11