Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Du « Black-Blanc-Beur » à la « race sociale » : la confusion s’épaissit chez les gauchistes gaulois

La Marche pour la dignité et contre le racisme du 31 octobre 2015, l’utilisation croissante de concepts comme « racisés », « race sociale » et « racialisation » dans toutes sortes de milieux, le lobbying du PIR et d’un certain nombre d’intellectuels désireux de devenir médiatiques ont poussé certains marxistes ou anarchistes à traiter de « racistes » ceux qui ne partageaient pas leurs analyses fondées sur « la classe ». Je crains que lancer cet anathème ne suffise pas si ces camarades continuent soit à considérer le racisme comme une question secondaire que la Révolution résoudra spontanément ; soit à passer nettement plus de temps à dénoncer les antiracistes que les racistes ; soit à ignorer les acquis de la réflexion théorique sur le racisme depuis 50 ans tout en ne proposant rien de concret pour lutter contre ce fléau.
Ce texte essaie, au-delà des polémiques sectaires et stériles, de retracer les origines assez différentes du concept de « race sociale » dans le monde anglo-saxon et en France, et les mésinterprétations dont il est l’objet de la part de ses adversaires comme de ses thuriféraires gaulois.

Article mis en ligne le 4 mai 2017
dernière modification le 24 mai 2017
logo imprimer



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2