Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Toutes les alliances sont-elles souhaitables pour défendre l’athéisme ? (débat entre Martin Thomas et des "communistes-ouvriers"

La discussion entre Martin Thomas, Maryam Namazie et Arashe Sorkh montre que les mêmes problèmes se posent en Grande-Bretagne et en France quant aux limites des alliances souhaitables dans la lutte pour la laïcité et l’athéisme, d’un côté, contre l’islam politique, de l’autre. Bien sûr, le débat n’est qu’ébauché par ces contributions écrites dans un langage un peu trop codifié et schématique et la discussion demanderait à être approfondie. Mais, même avec ses limites, ce débat est plus intéressant que le choix entre « islamophobie » (réelle ou imaginaire) et « islamogauchisme » (énième version du tiersmondisme stalinien) que l’on nous propose en France, alternative qui exclut tout point de vue tenant compte des intérêts des travailleurs et de la lutte de classe.
Martin Thomas critique les alliances politiques douteuses conclues par le PCOI, et notamment la signature du « Manifeste des Douze » soutenu, entre autres en France, par Antoine Sfeir (le très conservateur directeur des Cahiers de l’Orient), Bernard Henri-Lévy (on se souviendra de son reportage sur l’armée israélienne paru dans Le Monde en été 2006 où ce grand humaniste discutait littérature et philosophie avec des officiers qui organisaient pendant leur conversation les bombardements « chirurgicaux » de civils libanais), Philippe Val (le directeur de Charlie Hebdo) et Caroline Fourest (une militante antiraciste et féministe, tendance réformiste sympa) aux côtés des écrivains Taslima Nasreen et Salman Rushdie.
Rappelons que le PCOI avait participé à un meeting en 2005 aux côtés d’Yvette Roudy et Corine Lepage (la nouvelle groupie de Bayrou) pour soutenir la loi contre les « signes religieux ostensibles » et plus récemment à Montreuil à une « rencontre laïque internationale », les 10-11 février 2007 avec Jean-Pierre Brard, maire PCF de Montreuil, Marc Dolez (député PS, tendance démago), Caroline Fourest, l’UFAL et la Gauche républicaine, laïque et sociale.

Article mis en ligne le 1er mai 2017
dernière modification le 25 mai 2017
logo imprimer



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11