Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
11-12 Sommaire
Article mis en ligne le 28 avril 2017
dernière modification le 25 mai 2017
logo imprimer

Les questions du terrorisme (ou plutôt des terrorismes) et de la violence politique ont été au centre de l’année 2004. De la guerre en Irak menée au nom de l’aide à la « construction de nouvelles nations démocratiques » (traduction du concept de nation building au centre de la politique étrangère prônée par les néo-conservateurs) aux attentats de Madrid ; de la terreur que fait peser la « Résistance » irakienne sur la population de ce pays à la mort lente des prisonniers d’Action directe dans les prisons françaises, ce ne sont pas les occasions qui ont manqué de débattre des différentes formes de terrorisme :
— terrorisme d’Etat américano-britannique,
— terrorisme « religieux » d’al Quaida,
— terrorisme nationaliste d’ETA (faussement accusé des attentats de Madrid),
— terrorisme (d’extrême gauche) d’Action directe, terrorisme passé (réel ou supposé) des militants italiens réfugiés en France et menacés d’extradition,
— sans oublier les actes terroristes de l’armée française contre la population de la Côte-d’Ivoire ou ceux de l’armée israélienne contre la population palestinienne.


Dans la même rubrique

0 | 5

58-59 Sommaire
le 30 avril 2017
par YC
56-57 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
54-55 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
52-53 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
50-51 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11