Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
46-47 : Sommaire
Article mis en ligne le 29 avril 2017
dernière modification le 30 avril 2017
logo imprimer

N° 46-47 Increvables négationnistes ! « Ultra-gauches », libertaires et antisémitisme : un long aveuglement (1948-2014)

« Celui qui nie la réalité d’Auschwitz est celui-là même qui serait prêt à recommencer. » (Primo Levi)

Nous consacrons ce troisième numéro de la série « Nos tares poli-tiques » au négationnisme de gauche français mais aussi à la discussion au-tour d’Auschwitz ou le grand alibi, texte de la Gauche communiste ita-lienne récupéré par les négationnistes, et au livre L’antisémitisme à gauche de Michel Dreyfus. Les principaux arguments du négationnisme ont été forgés, dans les années 50 et 60, par le fasciste Maurice Bardèche et le « so-cialiste et libertaire » Paul Rassinier. Cet individu fut membre de la Fédéra-tion anarchiste entre 1954 et 1963 jusqu’à ce que ses compagnons « décou-vrent » ses penchants antisémites et négationnistes pourtant clairement af-firmés dès 1950 dans Le Mensonge d’Ulysse, puis, en 1955 et 1956, dans une série d’articles intitulée Le Parlement aux mains des banques publiés dans Défense de l’homme de Louis Lecoin. A partir de la Guerre des Six Jours, les staliniens des pays de l’Est, qui avaient déjà un longue pratique de l’antisémitisme d’Etat, se lancèrent dans une guerre idéologique contre le « sionisme », guerre aux accents antisémites qui fut relayée par les natio-nalistes arabes puis certains partisans de l’islam politique. En France, les combats de Bardèche et Rassinier ont été repris et développés en 1978 par le négationniste Robert Faurisson et le marxiste conseilliste Pierre Guil-laume ainsi que quelques ex-ultragauches, puis dans les années 90, par le stalinien négationniste Garaudy soutenu par son pote l’abbé Pierre. Ces ar-guments antisémites de gauche sont aujourd’hui très répandus chez les... « antisionistes », qui falsifient (quand ils la connaissent) l’histoire des « communautés » juives, du nazisme et du judéocide, comme des sio-nismes.

Espérons que ce numéro permettra à quelques compagnons et cama-rades de se poser des questions et surtout de ne plus soutenir les combats des nationalistes-identitaires du Parti des Indigènes de la République, de l’extrême droite française (Soral, Dieudonné, Collectif Cheikh Yassine), et de l’extrême droite en Palestine (Hamas, Djihad islamique) et au Liban (Hezbollah). Combats qui ne visent nullement à instaurer une « juste paix » en Palestine, ni même à défendre les intérêts légitimes du peuple palesti-nien face au colonialisme israélien et à ses crimes de guerre.

SOMMAIRE

Multiplicité des formes de l’antisémitisme et antisémitisme mondialisé actuel 1

INCROYABLES NEGATIONNISTES. ULTRAGAUCHES, LIBERTAIRES ET ANTISEMITISME UN LONG AVEUGLEMENT (1948-2014) 19

Présentation 22

Autocritique nécessaire 32

1948-1960 : fondations du négationnisme 44

1960-1965 : première brèche dans la digue antifasciste 60

1965-1978 : La Vieille Taupe dite n° 1 68

1978-1983 : L’Affaire Faurisson 84

1983-1986 La Banquise 112

1996-2014 Autocritique, omerta et confusion 132

Sources utilisées 153

Petite bibliographie sur les camps nazis et le judéocide (1945-1978)156

Points de vue d’ex-membres de La Vieille Taupe et de La Banquise 159

Extrait du « Roman de nos origines » 161

Extraits de deux textes de Serge Quadruppani 163

Quelques éclaircissements sur La Banquise (Serge Quadruppani) 104

Auschwitz ou le grand alibi (Parti communiste international) 174

Comment André Dréan analyse Auschwitz et le grand alibi 182

Mitchell Abidor (2008) : Auschwitz et le grand alibi de Bordiga 183

Comment Alain Bihr analyse Auschwitz et le grand alibi 186

Progressisme info :Abraham Léon et Auschwitz et le grand alibi 187

Michel Dreyfus, « Lutte Ouvrière et le négationnisme » : une mise au point nécessaire (Lutte de Classe) 192

Lutte Ouvrière, les « bordiguistes » et Auschwitz ou le grand alibi : à propos d’une « mise au point » (Le prolétaire) 199

À propos des racines et des excroissances du négationnisme (Luftmenschen) 206

Sur les origines d’un certain relativisme “ultragauche”et ses dérives hypercritiques 218

Dominique Vidal et le judéocide 228

Discussion avec Jacques Wajstezjn 231


Dans la même rubrique

0 | 5

58-59 Sommaire
le 30 avril 2017
par YC
56-57 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
54-55 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
52-53 Sommaire
le 29 avril 2017
par YC
50-51 : Sommaire
le 29 avril 2017
par YC


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.11