Bandeau
Ni patrie ni frontières !
Slogan du site
Descriptif du site
Article mis en ligne le 16 février 2019
dernière modification le 18 février 2019
Rubrique : Antisémitisme de gauche et antisionisme

Alain Finkielkraut avait déjà été chassé de Nuits debout... alors que les mêmes puristes nuitdeboutistes avaient accueilli à bras ouverts - après un vote pour la forme - le grand copain de Macron le ministre de l’Economie de la Grèce, Yannis Varoufakis.

Aujourd’hui, samedi 16 février 2019, est en (...)

Article mis en ligne le 15 février 2019
Section : French Society

(This article of Henri Simon was published in the French journal Echanges et mouvement n ° 165, Autumn 2018).

Article mis en ligne le 13 février 2019
Rubrique : Antisémitisme de gauche et antisionisme
Article mis en ligne le 30 janvier 2019
Rubrique : Mouvement communiste

Pourquoi Amazon ?

Amazon constitue un cas d’étude du développement capitaliste particulièrement intéressant. Cette entreprise de taille colossale, dont le terrain d’activité est le monde entier, leader sur son marché, est une des plus importantes de la période actuelle en termes de valorisation. Elle fait partie de ce qu’on appelle les GAFAM : les cinq grandes entreprises américaines « géantes du web » avec Google, Apple, Facebook et Microsoft. Amazon est parvenue à intégrer, à un haut niveau, la flexibilité du travail et des divers procès productifs, aussi bien en interne concernant sa propre main-d’oeuvre que vis-à-vis de ses nombreux sous-traitants. Ce qui lui permet de marier habilement concentration et centralisation de son capital.

Amazon est une organisation capitaliste capable de concentrer énormément de capital tout en n’autonomisant pas les différentes fonctions du capital à des fins d’efficience dans la gestion. En effet, contrairement aux apparences, Amazon est loin d’être active uniquement dans la sphère du capital commercial. Elle remplit toutes les fonctions du capital industriel (financier, commercial et productif) et elle tire avantage de cette intégration, notamment en contrôlant les flux d’argent, ce qui signifie à la fois captation maximale de la plus-value (qu’elle n’a pas à partager avec d’autres entreprises) et accé-lération de la rotation de son capital.

Article mis en ligne le 29 janvier 2019
Rubrique : Lu sur la Toile

Dans le numéro 60-61 de "Ni patrie ni frontières" nous avons publié quelques textes mais depuis pas mal d’autres sont parus

A mon avis le meilleur est celui de H.S. (Henri Simon) publié dans Echanges et mouvements.

http://www.echangesetmouvement.fr/2019/01/gilets-jaunes-et-apres/

Posé, prudent et (...)

Article mis en ligne le 20 janvier 2019
Rubrique : Lu sur la Toile

Nous reproduisons ci-dessous cette excellente étude du journaliste Roman Bornstein parue sur le site de la Fondation Jean Jaurès. L’auteur défend un point de vue à propos du rôle politique néfaste, réactionnaire, de Facebook que quelques camarades, disposant de bien moins de moyens de faire entendre leur analyse que lui, défendent depuis des semaines sur les réseaux sociaux et Internet dans un isolement total.
Facebook est un outil politique qui a servi à faire élire Bolsonaro au Brésil et Trump aux Etats-Unis. L’extrême droite française l’a compris et ce n’est pas un hasard si les "messagers" (en réalité les dirigeants non élus) les plus médiatisés des Gilets jaunes ont effacé leur historique sur Facebook pour dissimuler leurs amitiés d’extrême droite... ou mélenchonistes.

Face aux giletophiles gauchistes et anarchistes qui ne comprennent rien à la façon dont les groupes Facebook façonnent les idées et les comportements d’une grande partie des Gilets jaunes qui se nourrissent uniquement de Facebook, il est vital de diffuser ce texte.

Cela fera peut-être réfléchir quelques-unes des autruches anarchistes, trotskistes, autonomes ou ultragauches qui non seulement sont incapables de changer l’orientation idéologique de ce mouvement (dont on verra rapidement la traduction réactionnaire dans les urnes au moment des élections européennes) mais qui en plus réussissent à réaliser le Front unique avec la base sociale de l’extrême droite dans les rues et sur les ronds-points, et à faire croire que ce mouvement pourrait prendre une tonalité anticapitaliste grâce à leur participation groupusculaire.

Nous voilà revenus au bon vieux temps de la ligne Schlageter du Parti communiste allemand. Ligne prônée aujourd’hui par des nostalgiques comme par de virulents critiques du stalinisme... S’il est vrai que l’histoire ne se répète jamais, il est aussi vrai que certains n’apprennent jamais rien de leurs erreurs passées, ou des erreurs similaires commises par d’autres.

YC. Ni patrie ni frontières 20 janvier 2019

P.S Pour ceux qui ignorent ce que fut la ligne Schlageter du Parti communiste allemand qui lui aussi considérait que chanter l’hymne national allemand ou défiler avec le drapeau national allemand n’était pas grave, voici quelques lignes explicatives d’un texte de Mouvement communiste sur le national (...)

Article mis en ligne le 17 janvier 2019
dernière modification le 29 janvier 2019
Rubrique : Lu sur la Toile
Article mis en ligne le 13 janvier 2019
Rubrique : Luttes de classe et mouvements sociaux en France

Le texte qui suit m’a été envoyé par un lecteur. Je le reproduits donc même si je ne suis pas d’accord ni avec tous les commentaires ni avec tous les points soulevés par Nuevo Curso. Mais pour qu’il y ait débat il faut entendre et lire des positions différentes. Je rappelle que dans la revue comme sur ce site sont reproduits des textes avec des points de vue différents, voire OPPOSES, sur beaucoup de questions, y compris celle des "Gilets Jaunes" tant que ces textes apportent des éléments d’information utiles ; ou des analyses originales ; ou questionnent la pensée automatique et les lieux communs trotskistes, anarchistes, maoïstes, insurrectionnistes, autonomes, "bordiguistes", conseillistes, écologistes, féministes, etc.Retour ligne automatique
A bon entendeur.....Retour ligne automatique
Y.C., Ni patrie ni frontières 13/01/2019

http://www.igcl.org/Il-faut-depasser-le-moment-gilets


























Sites favoris

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    33902 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    77076 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    53 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 03-10-2018
    avec 1298 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    30 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    2 visiteurs
  • Ce site compte : 3 auteurs 130 rubriques 603 articles 89 mots-clés 10 sites référencés
  • Dernier article paru :
    le 16 février 2019
    "Quand des Gilets jaunes lancent des insultes antisémites et xénophobes contre Alain Finkielkraut ils ne font que suivre les traces de leurs prédécesseurs de Nuits debout"


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2